Les dieux ont comblé ce jeune prince africain. Ils lui ont donné la beauté, la force et la vaillance. Il apprend vite à maîtriser les arts de la lutte, de la danse et de la chasse. Mais chaque fois qu’il veut parler, immanquablement, le jeune prince bégaye. Son orgueil, qui butte sans cesse sur les mots, en est profondément blessé. Devenu adulte, il fait la guerre pour devenir le plus terrible des guerriers. Les victoires se multiplient, mais la blessure demeure. Un jour, il rencontre un pêcheur au bord d’un fleuve. Le pêcheur le prend à bord de sa pirogue et le dépose de l’autre côté, au royaume des animaux, «le pays étrange des êtres qui vont sans mots». Que va bien pouvoir y apprendre le jeune prince ? C’est l’objet de ce conte…

 

L’album

 
francois_place_prince_bégayant_page1francois_place_prince_bégayant_page2francois_place_prince_bégayant_page3

Recherches


francois_place_prince_bégayant_sketch1francois_place_prince_bégayant_sketch3francois_place_prince_bégayant_sketch5francois_place_prince_bégayant_sketch4